NORMANDIE   CANNAGE

NORMANDIE CANNAGE

Atelier artisanal de Valérie Ducrocq pour la restauration traditionnelle en paillage et cannage. Ebénisterie de tout mobilier (chaise, fauteuil, cannage chaise prix fourniture pour cannage *** Atelier 48 rue de la vieille route beaucé 27320 Marcilly la campagne *** tél: 0232581487 *** Email normandie.cannage@wanadoo.fr

Publié le par normandie cannage

Dossier cannévoici quelques informations concernant le style Henri II souvent cannées que nous restaurons réguliérement :

 

 

 

Style d'ameublement faisant partie de la deuxième Renaissance française durant la période du XVIe siècle allant de 1530 à 1589.
Cette période marqua l'apparition de nouveaux meubles comme le caquetoire (ou caqueteuse ), la chaise à bras, la chaise à vertugadin et certaines formes de siège tenaille[1] (également dit savonarole, ou faudesteuil, sièges pliants à piétement en X, apparus au VIIe siècle (ex : trône en bronze du roi Dagobert et utilisés jusqu'au XVIIe siècle en europe).

Les principaux artistes qui ont marqué cette période sont le sculpteur Jean Goujon et l'architecte Androuet du Cerceau à Paris, le sculpteur Hugues Sambin à Lyon et en île de France le courant mené par l'Ecole de Fontainebleau dont les meubles issus gardent une forme architecturale marquée[1].

Le Coffre : élément incontournable du mobilier, il n'a souvent en façade qu'un seul panneau sculpté.
Le Buffet : s'il conserve la même composition qu'au Moyen Âge, le corps supérieur est légèrement plus petit et en retrait par rapport au corps inférieur.
L'armoire : elle est constituée de deux corps et comporte souvent une décoration abondante.
La Table : elle peut avoir 6, 8 ou 9 pieds.
Chaire : à cette époque le dossier peut cacher un coffre.
Le lit : toujours surmonté d'un baldaquin, supporté par des colonnes d'angles, généralement tournées, (Lit à quenouille)
Caquetoire ou caqueteuse : chaise de bois avec accoudoirs, dossier et assise de forme trapézoïdale.
le coffre disparait.
piètement avec entretoise absolument nécessaire à cause de la grande hauteur d'assise.
ceinture : droite en plan et en élévation
Tablier :décor sous ceinture
support d'accotoir dans la continuité des pieds
accotoir ajouré
haut du dossier terminé en fronton ou fronton brisé.
Dossier incliné de 12 degrés environ, pour essayer d'augmenter le confort.
Chaise à bras : la hauteur du dossier, moins haut, ne dépasse plus la tête de l'occupant.
c'est sur ce siège qu'apparaissent les premières garnitures en France (en Italie elles apparaissent plus tôt).
piètement avec entretoise rectangulaire
Pied en colonne se terminant par une boule, une demi sphère, un Rave ou un disque
ceinture : droite en plan et en élévation
support d'accotoir en console reprise en continuation pour l'accotoir.
Les montants du dossier peuvent être très légèrement inclinés.
épaisseur de la pelote est très faible.
Chaise à vertugadin : ou vertugale est une réplique du sgabello Italien.
Siège à tenaille